• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
19/06/2019

Privatisation d'ADP - Intervention d'Arnaud Aymé sur RFI

Arnaud Aymé, Associé chez Sia Partners et expert des transports, était l'invité de Décryptage sur RFI le 18 juin dernier, pour réagir à l'actualité concernant le projet de privatisation d'ADP.

Il revient sur la bonne santé de l'entreprise ADP, qui bénéficie actuellement de la croissance du trafic de la région parisienne. Un gestionnaire de plateforme aéroportuaire exploite une activité aéroportuaire bien sûr, mais également des commerces, de l'immobilier et du foncier. Ces activités "extra-aéroportuaires" contribuent davantage aux bénéfices que les revenus aéroportuaires, ces derniers étant régulés par les pouvoirs publics. En ce qui concerne le projet de privatisation, l'actif (immobilier, foncier) va rester propriété de l'état, selon le principe de la concession.

Les aéroports privatisés récemment en France (Toulouse, Lyon et Nice) ne permettent pas encore de tirer des conclusions sur la privatisation. Du côté des usagers, les redevances aéroportuaires payées par les compagnies et les voyageurs sont soumises à la validation des autorités publiques. Les activités régaliennes (contrôles aux frontières, douanes) sont réalisées par l'Etat et le resteront. En conclusion, l'intérêt pour l'Etat de privatiser ADP dépendra du prix négocié, et de l'utilisation de l'argent ainsi récupéré.

Retrouvez l'intervention dans son intégralité ici.

0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top