• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
03/01/2020

"Boeing, une chute qui n’en finit plus" - Interview d'Arnaud Aymé dans Le Temps

Arnaud Aymé, associé chez Sia Partners et spécialiste des transports, a été interviewé pour le journal Le Temps le 27 décembre dernier, pour réagir suite au départ du conseiller spécial pour les litiges liés aux deux accidents mortels du 737 Max.

Pour Arnaud Aymé, le timing du départ Dennis Muilenburg est surprenant. On aurait pu s’attendre à ce qu’il ait lieu après l’annonce de la nouvelle autorisation de vol pour le 737 Max. Une hypothèse avancée pour expliquer ce timing est l’échec du vol de la capsule Starliner, qui fait partie du programme de véhicule spatial développé par Boeing pour le compte de la NASA. Le 20 décembre dernier, le premier vol de qualification de la capsule a échoué à se mettre sur la bonne orbite entrainant l’échec de la mission. Ce revers supplémentaire pour Boeing a peut-être été l’élément de trop.

Le principal enjeu pour Boeing aujourd'hui est de réussir à obtenir une nouvelle certification pour son 737 Max afin de lui permettre de voler de nouveau. Ce sujet est d’autant plus crucial que ce modèle représente 80% de son carnet de commandes. Cependant, au-delà de la reprise des vols se pose la question de l’après. Boeing doit-il réaliser une nouvelle version du 737 sachant qu’il en est déjà à son quatrième modèle ou bien doit-il relancer un nouveau programme ce qui impliquerait des coûts très élevés ?

L'interview est disponible dans son intégralité ici.

0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top